La mémoire est l’un des principes fondateurs du vivant. Sans elle pas de continuité dans notre évolution.

Nous référençons dans cet article la mémoire retrouvée de la liste participative de Saillans (village de la vallée de la Drôme) “S’engager ensemble pour Saillans” qui a expérimentée une approche démocratique participative de 2014 à 2020.

Merci à eux.

Sabine Girard membre du collectif Chercheur du Territory Lab fut l’une des membres de cette équipe en charge de la participation.

Vous trouverez dans cet article :

Texte de Sabine Girard – « Agir commun », source de tiraillements

En 2014, dans la vallée de la Drôme, des habitants du village de Saillans (1 300 âmes), montent une liste citoyenne, remporte les élections municipales et mettent en place, six ans durant, une gouvernance municipale basée sur trois piliers : la collégialité, la transparence, la participation . Sous les feux des projecteurs, saisi comme un espoir dans la crise démocratique croissante, Saillans devient un « laboratoire de la démocratie participative ». Vu de l’extérieur, à trop mettre l’accent sur la méthode et les outils participatifs, on a finalement très peu parlé du projet politique. A travers ce texte, je voudrais témoigner de l’intérieur : de ce que nous avons voulu et pu faire, de notre visée et stratégie politique et des difficultés rencontrées. Je voudrais par-là souligner quelques enjeux de la démocratie locale face aux urgences sociales et climatiques, tels qu’ils nous sont apparus. En effet, ce qui est advenu à Saillans n’est pas le fruit d’une bande d’excentriques dans un village atypique ; ce n’est pas non plus l’œuvre de théoriciens de la participation en quête d’une recette miracle pour sortir de la crise actuelle de la démocratie représentative. La transformation en cours me semble plus profonde, elle est peut-être même culturelle. Elle ne date évidemment pas de 2014 et elle n’est pas imputable aux élus qui étaient aux commandes pendant six ans. Cette transformation est l’œuvre des habitants de Saillans, elle tient de leurs histoires, de leurs croyances, des liens qu’ils tissent entre eux et avec la nature qui les entoure, elle tient à leurs volontés et à leurs actions. Je voudrais ici expliquer un peu mieux pourquoi j’ai cette conviction, et préciser ce qui caractérise cette transformation en cours.

Les chiffres de la participation entre 2014 et 2020

Télécharger – Synthese-chiffree-participation-saillans